Eliminer les graisses

Eliminer les graisses.



Durant ces dernières années la prise en charge des zones graisseuses a évoluée grâce à la cryolipolyse. Le traitement du surplus de graisse localisée est une demande fréquente en chirurgie esthétique, autrefois traitée principalement par la lipoaspiration, qui n’est pas sans risques (hématome, sérum, complications liées à l’anesthésie), il peut être proposé maintenant la technique de la cryolipolyse, moins invasives, réduisant les suites post-opératoires mais aussi le coût.

Le principe est de déclencher l’apoptose (la mort programmée) de la cellule graisseuse, l’adipocyte par le froid, en effet cette cellule est plus sensible au froid que les autres cellules, donc les tissus avoisinants ne sont pas touchés (peau, vaisseaux, nerfs…). Les adipocytes sont ensuite élimés en 3 mois après le traitement et provoque ainsi un remodelage de la silhouette.

Les contre-indications sont peu nombreuses, par exemple les antécédents de chirurgie abdominale avec hernie présente sur la zone à traiter, allergie ou réaction au froid, cryoglobulinémie, maladie des agglutines froides, hémoglobinurie froide paroxystique, grossesse.

La cryolipolyse est une technique intéressante pour diminuer les masses graisseuses sous-cutanées localisées, elle doit être réalisée en présence d’un médecin après un examen clinique rigoureux, pour diminuer les risques de complications ou d’imperfections de résultat. Elle peut dans certains cas se substituer à la lipoaspiration ou venir en complément en cas de surcharge graisseuse trop importante. La pérennité du résultat est assurée par une hygiène de vie correcte pour ne pas prendre du poids et donc produire de nouvelles cellules graisseuses. Les effets secondaires sont possibles, réversibles à type de rougeur ou engourdissement, les inflammations localisés ou hypertrophie graisseuses paradoxales très rares seront traités au cas par cas.

La procédure est effectué dans un environnement médical sans anesthésie, par la pose d’un ou de plusieurs applicateurs aspirant le bourrelet graisseux pour le mettre en contact avec le froid. Une compresse humide est mise en interface avec le système pour une protection de la peau et la température descend en dessous de 9°C pendant 60 minutes. Il est ressenti une certaine gêne au début de la procédure mais pas de douleur réelle dans tous les cas la procédure peut être arrêtée puis reprise à tout moment. La réduction de la masse graisseuse concernée peut être de l’ordre de 25% à 6 mois. Les zones concernées sont à la fois l’abdomen, mais aussi les flancs, les cuisses, la culotte de cheval. Le taux de satisfaction des patients en fonction des études est de 77% à 87% avec un taux de recommandation à des amis de 82% à 97%, il est tout à fait envisageable de réaliser plusieurs sessions, d’ailleurs 97% des patients interrogés veulent renouveler le traitement.

Les activités sont reprises tout de suite après le traitement, sans éviction social, un drainage lymphatique peut être effectué pour améliorer le drainage, une consultation de contrôle est faite 3 mois après le traitement.

texte: Docteur Bertrand Mercadier
www.dr-mercadier.ch


COMMUNEMAG REGIONS

Le magazine pour les collectivités et les entrepries locales

Dernières informations régionales, touristiques, politiques et artistiques en date.

STATIONSMAG

Vous emmène vers les plus beaux endroits du monde avec une vision nouvelle

Les plus grands hôtels, les endroits les plus branchés, les invités pionniers les pluss en vue, pour des lecteurs en quête d'exclusivité

EXPORTMAG

Le magazine des affairistes du monde entier

ExportMag est le guide indispensable des affaires

CommuneMag

Télécharger notre application pour découvrir le contenu 3D caché derrière les textes et les images.