Interview du docteur Stéphane Signorini

Interview du docteur Stéphane Signorini







Vous souhaitez blanchir vos dents sans les abîmer ?
Lisez notre interview du docteur Stéphane Signorini

Le docteur Stéphane Signorini est chirurgien-dentiste. Pratiquant son métier depuis 1986, il est au bénéfice d’une longue expérience dans les domaines de l’implantologie, de l’endodontologie, de la chirurgie parodontale et esthétique, de l’obturation, de la restauration dentaire et des blanchiments médicaux. Il a répondu à nos questions.Lire la suite...

Docteur Stéphane Signorini

En tant que spécialiste en esthétique dentaire, entre autres, quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs ?

Je leur conseille de penser dents saines et naturellement belles, et de s’écarter de tout aspect exagérément sophistiqué. Il importe de suivre une hygiène dentaire régulière. La périodicité des contrôles est garante d’une détection précoce d’éventuelles lésions ou pathologies et, le cas échéant, de leur traitement au stade initial. Une fois la bouche assainie, le patient peut avoir recours aux soins esthétiques types : blanchiments, céramiques et/ou chirurgie parodontale esthétique. On ne construit bien que sur un terrain sain.

Que pensez-vous des kits de blanchiment et de détartrage des dents vendus sur internet et spécialement sur les réseaux sociaux pour une utilisation à domicile ?

Je dis qu’il faut être très prudent. Il y a le produit (peroxyde) et une muqueuse. Or, comme toujours pour le produit, il faut savoir tenir compte de sa concentration, de la quantité utilisée, de la fréquence, de la durée et du site d’application. Une mauvaise utilisation peut être à l’origine de lésions. Par là, vous saisissez que notre approche se doit d’être médicale et non commerciale.

Le mot de la fin. Quelles mesures avez-vous prises face au COVID 19 ?

Notre secteur, comme beaucoup d’autres, a été sensiblement touché par cette pandémie. Etant donné que de nombreuses mesures (port du masque et des gants, protection des yeux, désinfection systématique des surfaces et des mains, stérilisation des instruments, utilisation d’instruments à usage unique, etc.) étaient déjà appliquées, conformément aux protocoles de la profession, notre adaptation aux nouvelles mesures Covid-19 n’a entraîné que des aménagements simples, même si rigoureux.
La sécurité de nos patients est LA priorité absolue, de telle sorte que les traitements puissent être prodigués sans aucun risque de contamination, quelle qu’elle soit. Un seul mot, donc : sécurité. Et avec le sourire, qui (port du masque oblige) peut se lire également dans les yeux.